Carole VEILLARD et Jacques CHAUVET
CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX DU CANTON DE
GUJAN-MESTRAS
 
Gujan-Mestras, Le Teich, Marcheprime et Mios sont des villes différentes, rattachées à un même territoire : le canton de Gujan-Mestras. Ostréiculture, pêche, chasse et sylviculture constituent leurs fondements identitaires. Si notre territoire est pluriel, les enjeux, eux, sont communs !
Un territoire pluriel, des enjeux communs
Définition du canton

definitionLe canton est une subdivision territoriale du Département. Son origine provient de la loi du 22 Décembre 1789, en même temps que la création les départements. A cette époque, les limites du canton sont calculées en fonction du temps nécessaire pour parcourir à cheval la distance reliant son domicile à la ville centre, autrement nommée chef lieu de canton. Celui-ci doit être d’une journée de cheval maximum.

...
LIRE LA SUITE
 
GUJAN-MESTRAS – « BASSIN PAR NATURE »

gujan_mestrasCommune pittoresque et chargée d’histoire, Gujan-Mestras, se situe au coeur du canton, entre La Teste-de-Buch et Le Teich.
Forte de ses traditions maritimes qu’elle a su préserver, de ses nombreuses entreprises liées à la pêche et à l’ostréiculture, de ses infrastructures portuaires et de ses chantiers navals, cette commune aux sept ports (6 ostréicoles et 1 de plaisance) se décrit comme étant « Bassin par Nature ».
Fière du savoir faire de ses pêcheurs et de ses ostréiculteurs, la citée Barbot abrite sur son territoire la maison de l’huître et propose tout au long de l’été de nombreuses et célèbres animations patrimoniales et touristiques autour de ces emblématiques activités liées à la mer. Au fil des décennies, entre bassin et forêt, entre authenticité et modernité, les Gujanais n’ont cessé d’enrichir leur patrimoine.

Gujan-Mestras, associée à son emblématique coccinelle, est aussi la commune la plus densément peuplée du canton (339,17 habitants au km²). Son territoire de 50,7 km² – hors DPM -, compte 17 195 administrés. La vie associative tant sportive que culturelle y est très présente. La commune est dotée de nombreuses infrastructures sociales, d’un collège (Chante Cigale) d’un lycée (le Lycée de la Mer) ainsi que de nombreux parcs et lieux d’attractions tournés vers le tourisme.

Le Maire actuel, Madame Marie-Hélène Des Esgaulx, Sénateur de la Gironde, est élue premier magistrat de Gujan-Mestras depuis 2006

...
LIRE LA SUITE
 
LE TEICH – « LA VILLE CHOISIE PAR LA NATURE »

le_teichTraversée par la Leyre, baignée par son Delta, bordée par de vastes domaines longeant le littoral (domaine de Fleury) Le Teich offre une grande partie de son territoire aux vastes espaces naturels et à la forêt.
Au l’occasion d’une promenade sur les chemins de randonnées, d’une balade sur le sentier du littoral ou d’une descente de la Leyre, l’importante diversité de ses milieux naturels, prairies humides, zones forestières, cours d’eau, permettent aux randonneurs et amoureux de la nature de profiter d’un spectacle exceptionnel en toute saison.
Parler du Teich, c’est aussi évoquer son célèbre parc ornithologique, haut lieu d’étude et d’observation de la faune et de la flore locale depuis trente ans. C’est également citer la maison de la Nature du Bassin d’Arcachon, qui favorise l’éducation environnementale, l’écotourisme ainsi que l’étude et la gestion des milieux naturels.
Se définissant comme commune « choisie par la Nature », Le Teich est également le cadre de vie choisit par près 6 284 habitants. Avec une densité d’un peu plus de 72 ,70 habitants au Km², elle développe son économie, sa vie associative et offre à ses administrés plusieurs équipements sportifs, sociaux culturels ainsi qu’un collège.

Le Maire actuel, Monsieur François Deluga, Député de la Gironde, est élu premier magistrat de la ville depuis 1989.

...
LIRE LA SUITE
 
Marcheprime « Rien ne se fait sans passion »

Historiquement, le cœur de vie de la commune de Marcheprime se développe au lieu dit Croix d’Hins, situé sur l’ancienne voie romaine Bordeaux-Dax. Ce n’est qu’au milieu du XIX° siècle, avec l’arrivée du chemin de fer reliant Bordeaux à La Teste de Buch, que ces lieux-dits rattachés administrativement à Biganos connaissent un essor industriel et démographique conséquent.

...
LIRE LA SUITE
 
Mios « Naturellement »

Commune du Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne, Mios se situe au sud-est du Bassin d’Arcachon, au cœur de la forêt de pins.

 

Sa superficie de 137,4 km² en fait la commune la plus étendue du canton de Gujan-Mestras. De son extrémité sud bordant le département des Landes à Sanguinet, elle s’étire au nord-est vers la grande couronne bordelaise, jusqu’à la ville de Cestas. Ce vaste territoire voit se développer un centre bourg, lieu de vie et d’animations économiques, mais aussi plusieurs quartiers implantés au cœur de la forêt, distants chacun de plusieurs kilomètres (Lacanau de Mios, Caudos, Lillet, Castandet). En 1980 Mios compte 3.000 habitants ; aujourd’hui, elle en recense 7 900. Si sa population est restée stable pendant près d’un siècle, la poussée démographique qu’elle connait depuis 30 ans est maintenant exponentielle.

 

...
LIRE LA SUITE
 


 
 
 
Carole VEILLARD et Jacques CHAUVET
CONSEILLERS DÉPARTEMENTAUX
DU CANTON DE GUJAN-MESTRAS
 
Gujan-Mestras, Le Teich, Marcheprime et Mios sont des villes différentes, rattachées à un même territoire : le canton de Gujan-Mestras. Ostréiculture, pêche, chasse et sylviculture constituent leurs fondements identitaires. Si notre territoire est pluriel, les enjeux, eux, sont communs !
REVUE DE PRESSE
  • 9 juillet 2019
    Attribution du FDAEC cantonal 2019 aux quatre communes du canton de Gujan-Mestras
  • 19 avril 2019
    589 000 € pour le canton de Gujan-Mestras
  • 29 mars 2019
    Bilan des conseillers départementaux, plus de 2.3 millions d’euros de subventions allouées au canton
  • 25 mars 2019
    Répartition du FDAEC 2019 entre les communes du canton
NEWSLETTER